Peut-on mentir sur un CV ?

Oui, la question nous est régulièrement posée.

Et non - évidemment - on ne ment pas sur son CV.

Effectivement, il peut être tentant d’embellir sa candidature avec quelques dates erronées, ou quelques omissions, surtout quand la recherche d’emploi semble longue. Mais comment un recruteur pourrait faire confiance à un candidat qui ment avant même d’avoir travaillé ?

Et cela va sans dire, inutile de tricher sur votre parcours et vos expériences. Vos interlocuteurs sauront rapidement si vous possédez véritablement les compétences mises en avant. Il est donc dangereux de mentir sur son CV !

En revanche, si vous craignez que certains points de votre CV ne soient source de discrimination, comme votre adresse physique ou votre photo par exemple, nous vous rappelons que ce ne sont pas des informations obligatoires. Donc ne les mentionnez pas, cela vaudra toujours mieux qu’un mensonge.

Notre conseil : pour enjoliver votre candidature, n’allez pas inventer des expériences ou des diplômes que vous n’avez pas. Regardez plutôt l’ensemble des compétences que vous avez eu l’occasion de développer au cours de votre carrière professionnelle. Tout l’art du CV est justement de savoir mettre en lumière toutes ces compétences acquises, avec honnêteté et sans mentir à votre recruteur (qui est potentiellement votre futur employeur, rappelons-le !).