Apprendre à faire une candidature spontanée

Lorsque vous recherchez un emploi, vous n'êtes pas forcé de passer uniquement par des annonces d'emploi. Vous avez également la possibilité de proposer vos services de manière spontanée. C'est que l'on appelle la candidature spontanée. Ici, il y a bien sûr un facteur chance à prendre en compte puisqu'il s'agit bien souvent d'être au bon endroit au bon moment. Toutefois certaines règles doivent s'appliquer.

Encore une fois, tous les conseils que vous avez pu consulter jusqu'ici devraient vous servir pour l'envoi d'une candidature spontanée. Sur le fond comme sur la forme, elle ne diffère pas beaucoup par rapport à la candidature par annonce. 

Néanmoins, la candidature spontanée requiert certaines spécificités… Une fois que vous savez ce que vous voulez, que vous avez établi une liste d'entreprises cibles, que vous avez recueilli des informations sur elles…, personnalisez au maximum votre courrier. Cela passe naturellement par son contenu, mais également par des éléments un peu plus subtils comme trouver le nom, le prénom et le poste de la personne que vous souhaitez contacter. En passant par une candidature spontanée, il est impensable de l'envoyer sans aucune référence. Oubliez donc un intitulé du type : « A l'attention du service des ressources humaines ». Aujourd'hui, grâce à Internet et notamment certains sites comme Viadeo et LinkedIn, vous devez trouver impérativement ces éléments. Cela permet aussi d'éviter le triste « Madame, monsieur » qui est la preuve concrète que vous n'avez effectué aucune recherche avant d'envoyer votre candidature spontanée.

Lorsque vous répondez à une offre d'emploi, vous entrez en quelque sorte dans un circuit. Si bien qu'il est fort possible que vous receviez automatiquement un email pour vous dire que votre message a bien été reçu et que votre candidature est bien prise en compte… Cela n'empêche pas bien sûr d'utiliser la relance avec parcimonie. La relance, pour une candidature spontanée, est essentielle. Vous devez relancer votre interlocuteur par l'intermédiaire d'un email ou d'un contact téléphonique. Il faut bien se dire qu'envoyer une candidature spontanée, c'est un peu comme lancer une bouteille à la mer. Si vous souhaitez optimiser vos chances, relancer le recruteur quelques jours après l'envoi de votre courrier. La candidature spontanée demande parfois de la chance. Et la chance, en matière de recherche d'emploi, elle peut se provoquer !