Que doit-on mettre dans la rubrique formation d’un CV ?

Comme son nom l’indique, vous devez indiquer dans cette rubrique l'intitulé de vos diplômes, études et formations, leur lieu et date d’obtention, ainsi que les éventuelles mentions.

Gardez toujours en tête que le but de votre CV est de permettre au recruteur de voir en un coup d’œil si votre profil correspond aux besoins de son entreprise. Donc, vous pourrez adapter cette rubrique selon vos candidatures. L’important étant que l’on identifie clairement votre niveau de diplôme et quel type de formation vous avez suivi.

Évitez les descriptions trop académiques. De manière générale, pensez à mentionner toutes les informations qui seront pertinentes, et à bannir celles qui n’ont pas d’intérêt pour le poste ou l’entreprise que vous souhaitez intégrer. 

university-small.jpg

Comment présenter votre section
“Diplômes et formations” ?

Pour bien renseigner votre interlocuteur, vous devez mentionner plusieurs informations :

  • le nom de votre diplôme (ou formation)

  • son année et lieu d’obtention, 

  • le nom de l’école ou du centre de formation,

  • et vos éventuelles mentions.

N’oubliez pas les formations que vous avez suivies au cours de votre carrière et qui sont un plus pour le poste auquel vous postulez.

Indiquez-les par ordre antéchronologique, c’est à dire en commençant par le plus récent et terminez par le plus ancien.

Vous pouvez donner plus de détails, mais ne perdez pas de vue que vos informations doivent être concises et pertinentes.

Par exemple : 

  • Pour les jeunes diplômés, n’hésitez pas à préciser si vous avez eu une mention « bien » ou « très bien ». C’est un atout pour votre candidature.

  • Si votre formation est généraliste et que vous avez une spécialité ou une option qui fera la différence, vous pouvez également la notifier.

Et enfin, il est possible d’utiliser certains sigles couramment employés tels que BTS, DUT, etc. Mais évitez tous les autres, car les recruteurs n’ont pas forcément connaissance de toutes les abréviations.

 Quand mentionner le brevet ou le bac ?

Tout dépend de plusieurs facteurs : est-ce que ces (in)formations ont un intérêt pour le poste ? Êtes-vous jeune diplômé ou déjà expérimenté ?

Dès lors que vous êtes titulaire du Baccalauréat, il n’est plus nécessaire de préciser que vous avez obtenu le Brevet des Collègues. En revanche, si vous êtes lycéen en recherche d’un travail d’été ou d’un job étudiant, nous vous conseillons de l’indiquer. En effet, certains recruteurs peuvent être sensibles à l’obtention de ce premier diplôme.

Le Baccalauréat, quant à lui, peut être mentionné si vous êtes jeune diplômé et que vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle, en indiquant la série, les éventuelles mentions, et le nom de votre lycée. Puis, au fil des ans, et au fur et à mesure de votre carrière vous pourrez le supprimer de votre CV pour laisser de la place à d'autres informations plus récentes et plus intéressantes pour valoriser votre profil. 

LES DIPLÔMES EXTRA-SCOLAIRES

Si vous avez validé un diplôme extra-scolaire, tel que le BAFA, ou l’AFPS (attestation de formation aux premiers secours), réservez-le plutôt pour une rubrique « Divers ».

Où doit-on présenter la rubrique “Formation” sur son CV ?

Deux cas de figure se présentent :

  • Si vous êtes jeune diplômé, à la recherche d’un stage ou de votre premier emploi, cette rubrique se situera avant l’expérience professionnelle

  • Si vous avez déjà quelques années d’expérience, vous mentionnerez vos formations après la rubrique « Expériences professionnelles ».

FAITES PREUVE DE BON SENS

Pour finir, si vous avez validé plusieurs diplômes en suivant une même filière, il n’est pas utile de préciser les diplômes intermédiaires. Par exemple, si vous avez un Bac +5, le recruteur comprendra évidemment que vous avez obtenu le Bac, la Licence, etc.  

En revanche, si vous avez une double formation, mentionnez-le. 

En clair, mettez-vous à la place du recruteur : soyez précis mais allez à l’essentiel !