Rédiger un CV efficace

Il s'agit de l'étape primordiale de votre recherche d'emploi. Voici donc quelques conseils pour vous aider à aller dans le bon sens.

Prenez le recul nécessaire
Nous ne vous le dirons jamais assez. Lorsque l'on cherche un travail, il est indispensable de prendre du recul sur soi. Il en est de même pour la rédaction du CV. En théorie, vous avez déjà fait le point sur votre bilan personnel et professionnel. Avant de vous lancer dans la rédaction de votre CV, n'hésitez pas à le faire encore une fois en vous concentrant sur ces quelques points :

  • Votre formation initiale et continue
  • Vos points forts et vos faiblesses axes d'amélioration (ne vous inquiétez pas nous en avons tous !)
  • Interrogez-vous le plus sincèrement possible sur la personne que vous êtes
  • Listez vos souhaits et vos préférences

Dans un premier temps, couchez tout cela sur une feuille de papier. Ce travail préparatoire vous aidera par la suite dans l'écriture de votre CV.

La forme et le fond du CV
Les spécialistes de l'emploi ne cessent de le répéter : il existe trois grandes formes de CV, le CV chronologique, le CV antichronologique et le CV thématique.

Comme son nom l'indique, le CV chronologique expose votre parcours suivant un ordre chronologique. Ici, vous commencerez par votre expérience la plus ancienne pour terminer par la plus récente. Cette forme de CV est particulièrement adaptée aux jeunes diplômés. Elle leur permet de fabriquer un CV cohérent et de palier le manque d'expériences professionnelles en mettant en exergue la formation initiale. De même, ce type de CV est aussi conseillé aux personnes qui ont effectué leur carrière dans une seule et même entreprise. Dans ce cas, on peut imaginer un paragraphe détaillé par poste occupé qui fera apparaître de manière claire et précise la progression.

Le CV antichronologique est lui d'origine anglo-saxonne. Avec ce CV, vous mettez en relief votre métier (si vous souhaitez poursuivre dans la même voie) ou votre objectif (si vous désirez en changer). Cette fois, vous partirez de votre expérience la plus récente pour finir par la plus ancienne. Cette forme de CV vous conviendra si votre carrière a progressé de manière constante.

Le CV thématique : sa structure s'ouvre par une rubrique qui comprendra votre savoir-faire de manière claire et précise. Le détail apparaîtra dans les parties suivantes. Cette forme de CV correspond à des situations bien précises :

  • Vous avez travaillé à des postes différents dans diverses sociétés
  • Vous avez changé régulièrement d'entreprises
  • Votre carrière professionnelle comporte des vides
  • Votre dernier poste est moins important que l'avant dernier par exemple
  • Votre expérience professionnelle est très longue

Attention donc à ne pas utiliser cette forme de CV à tort et à travers. Elle est diversement appréciée par les recruteurs car elle les oblige à faire des calculs pour retracer votre parcours de façon linéaire. A utiliser ainsi seulement dans les cas cités précédemment.

De mon point de vue les CV chronologiques ne sont pas à utiliser. Il faut impérativement partir toujours de votre situation actuelle pour finir sur la plus ancienne. Idéalement vos compétences doivent être détaillées sous chaque expérience. Cela donne de la véracité à vos propos et évite le piège d'une liste de compétence. Rappelons qu'une compétence se développe dans un cadre précis avec si possible des caractéristiques : résultats obtenus, contraintes gérées, conditions de réalisations, apprentissages réalisés…

Quel que soit le type de CV choisi, il y a des éléments qui ne changeront pas dans votre CV :

Un état civil clair et complet comportant également vos coordonnées. Attention à être bien précis dans vos coordonnées, votre numéro de téléphone doit être espacé. Evitez la série de chiffres sans espaces. Vous avez un compte skype ? Vous devez ajouter votre identifiant skype dans la partie réservée à vos coordonnées. Idem si vous avez des profils en ligne, vous pouvez ajouter la mention Viadeo et/ou linkedin, en insérant dessus des liens hypertextes renvoyant directement sur vos pages de profil. Idem pour votre adresse mail, insérer un lien hypertexte.

Toutes ces informations, d'une part, vont faciliter le travail du recruteur et d'autre part, indiquent que vous êtes une personne connectée et à l'aise avec les outils numériques, (compétence de plus en plus recherchée).

Une accroche percutante : écrivez une rubrique au début de votre CV qui résume vos compétences que ce soient vos compétences techniques, un savoir-faire ou encore une spécialisation sur un secteur d'activité.

Vous devez mettre en avant vos expériences et formations. Pour cela penser à utiliser des mots-clefs et mettez en avant les résultats obtenus. Par exemple, pour un poste de commercial vous pouvez expliquer quels ont été les résultats atteints au cours d'une année, chiffres à l'appui. Prenons deux autres cas : pour un poste de responsable RH, vous pouvez préciser le nombre de collaborateurs gérés et pour un contrôleur de gestion, indiquer le budget sous votre responsabilité et le chiffre d'affaires de l'entreprise.

Les langues : Ne mentez pas ! Il est simple pour un recruteur de connaître votre réel niveau (Idem pour les connaissances en informatique et celles liées à l'utilisation de logiciels)

La rubrique « Centres d'intérêt » ne doit pas être un fourre-tout qui ne sert à rien. Vous pouvez y mettre des éléments qui apporteront un plus à l'emploi, au secteur ou à l'entreprise visés. Vous pouvez y inclure des informations qui éclaireront le recruteur sur votre personnalité. Mais si vous sentez que vous mettez une rubrique "Centres d'intérêt" car tout le monde en met une et qu'elle n'apporte aucune valeur ajoutée, il est peut-être préférable de la supprimer !

Autre détail important, porter un soin particulier à la nomination de votre fichier. Evitez le simple « CV » ou « Nouveau CV » ou « CV Assistante » ou pire « CV à corriger » (oui oui parole de recruteur c'est du déjà vu). Vous devez nommer votre fichier de la manière suivante : « Nom Prénom CV ». Encore une fois mettez-vous à la place du recruteur ! Si il doit rechercher dans ses fichiers votre CV il va naturellement rechercher un fichier portant vos nom et prénom…

Adaptez votre CV à l'offre d'emploi et éviter les erreurs

Sur le marché du travail moderne, il est illusoire de réaliser un CV figé et de l'envoyer à des dizaines, voire des centaines d'entreprises. Vous devez donc l'adapter à l'emploi et à la société visés.

Pour cela, vous pouvez jouer sur quelques éléments, le tout étant toujours de miser sur une pertinence optimale :

Ainsi, vous pouvez :

  • Modifier l'accroche de votre CV,
  • Faire évoluer le titre du métier recherché,
  • Encore une fois mettre en relief des mots-clefs qui changeront selon le métier ou le secteur…

Ce ne sont que des exemples. Sachez qu'un CV est modifiable à souhait. A vous également de sentir les choses, le tout encore une fois, étant de rester clair, cohérent, efficace et percutant.

De manière générale, il y a quelques erreurs à éviter dans le CV, mais qui reviennent régulièrement.

Pour un CV classique, misez sur la sobriété : préférez l'utilisation du noir et d'une police unique. Bien souvent, le recruteur ne possède pas devant lui le temps nécessaire pour analyser en profondeur votre CV. Vous devez donc lui simplifier le travail en rendant cet outil le plus simple possible.

La longueur : Eviter les CV trop longs. Sauf dans le cas de cadres qui ont exercé de fortes responsabilités, limitez votre CV à une page au grand maximum deux. Si vous avez été trop bavard, n'hésitez donc pas à couper et à synthétiser.

Si vous avez eu un parcours divers et varié, la place que vous accorderez dans votre CV aux expériences s'éloignant du poste que vous ciblez devra être moins importante. Concrètement si vous prétendez à un poste de responsable commercial et que vous disposez d'une expérience de contrôleur de gestion, il n'est pas utile d'en faire des tonnes dans votre CV.

Les fautes d'orthographe. Inutiles de vous dire qu'elles sont rédhibitoires. Certains vous diront qu'une ou deux fautes, selon le secteur d'activité, cela peut passer. C'est oublier la personnalité du recruteur. Pour moi, une faute d'orthographe dans un CV est éliminatoire. Aujourd'hui, pour écrire, vous disposez de trop d'outils pour vous le permettre : correcteur d'orthographe sur votre ordinateur par exemple… N'oubliez pas également de vous relire !

Ecrire un CV n'est pas simple. Vous devez trouver le bon dosage entre la forme et le contenu pour le rendre le plus attractif possible. Vous voulez savoir si votre CV est de bonne facture ? N'hésitez pas à le faire relire par votre entourage ou mieux par une personne exerçant dans le secteur que vous visez. C'est la meilleure méthode pour prendre du recul par rapport à cet outil incontournable dans votre recherche d'emploi.

Faire appel à des professionnels dont c'est le métier peut être une solution idéale pour vous assurer d'avoir le CV idéal. Découvrez les formules proposées par CVprofessionnel et découvrez l'équipe !